Fukushima: A Nuclear Story
SHARE

Bande d’annonce

imdb

‘Fukushima: a nuclear story’ se distingue parmi 3/11 documentaires

Japan Times (Japon)

Fukushima, entre le cinéma et grand journalisme. Dans ‘Fukushima: A Nuclear Story’ il y a un lien entre le meilleur journalisme et expert de la narration cinématographique

Roldano Cisternino - Les cinéphiles anonymes (Italie)

Culture et art sans maniérismes et snobisme ont encadré le travail du correspondant du Japon SkyTg24 Pio D’Emilia

Riccardo Bocca - L'Espresso (Italie)

 

 

 

 

 

Synopsis

“Le témoignage du premier journaliste étranger a arriver sur place de l’accident déterre la vérité sur la catastrophe nucléaire de Fukushima.
Un film exceptionnel”
Naoto Kan (Ex premier ministre du Japon)


Un voyage de quatre ans vers le bas dans la double tragédie qui a frappé le Japon en Mars 2011, réalisé par Matteo Gagliardi, écrit par Christine Reinhold, Matteo Gagliardi et Pio d’Emilia. La production Teatro Primo Studio – Film Beyond.

Pio d’Émilie, journaliste italien de SKY qui a vécu au Japon pour plus de trente ans, était à Tokyo le jour du tremblement de terre, et décide de partir immédiatement pour atteindre la zone touchée par le tsunami: il sera le premier journaliste étranger à le faire.

«Fukushima: A Nuclear Story» offre un point de vue tout à fait original sur la tragédie, racontée par la voix de l’acteur Massimo Dapporto dans la version italienne et Willem Dafoe dans la version anglaise.

Christine Reinhold et Matteo Gagliardi parviennent à combiner différents éléments du documentaire, fruit de trois années de recherche et de travail acharné. L’histoire d’un journaliste, Pio d’Emilia, qui a refusé d’abandonner son travail même lorsque le danger nucléaire était le plus prononcé ; Les doutes et les craintes de l’homme dans les jours qui suivirent la triple tragédie; la recherche de la vérité sur ce qui s’est réellement passé à l’intérieur de l’usine de Fukushima Daiichi: tous ces éléments apparaissent dans le documentaire. L’ancien premier ministre Naoto Kan, dans une interview inédite, révélera comment Tokyo, et probablement tout le Japon, ont évité une tragédie beaucoup plus grande purement grâce à la chance.

Le réalisateur décrit les événements tragiques au moyen des dessins Manga, pour les rendre plus compréhensibles à notre perception.

«Fukushima: A Nuclear Story»  n’est pas (seulement) un film sur Fukushima, mais plutôt Fukushima est sa cause, l’événement initiateur de l’histoire qui est racontée. La question au cœur du film est celle de savoir s’il est juste de produire de l’énergie et, le cas échéant, à quel coût et quel risque. En outre, qu’il s’agisse d’évaluer la construction éventuelle d’une centrale nucléaire, ce risque devrait être considéré comme plus important que les bénéfices économiques obtenus par ceux qui construisent et gèrent les centrales.

C’est l’histoire d’une soupape cassée qui a sauvé le Japon d’une beaucoup plus grande tragédie. Y a t’ils des centrales nucléaires vraiment en sécurité? Savons-nous vraiment de la sécurité des centrales électriques? Est-ce que la sécurité des gens est – elle vraiment tenu en compte lors de l’acquis des intérêts dans la production de l’énergie nucléaire? Les journalistes étrangers, ainsi que le reste du monde, a dû attendre deux ans avant qu’ils ont même été autorisés à entrer dans la centrale nucléaire et voir ce qui se passe réellement. A Chernobyl cette possibilité n’a pas été accordé pendant une longue période. Pour la première fois les gens au Japon sont descendus dans les rues pour demander la vérité et pour le droit de savoir ce qu’il se passe. La connaissance de ce qui était vraiment arrivé à l’intérieur de la centrale leur a donné la possibilité de décider de leur propre pays et leur propre sécurité. L’utilisation des dessins Manga dans le film, qui sont utilisés d’une manière très réfléchie et sensible, rend les événements, qui appartient à la fois au passé et au présent du Japon. La musique émouvante et émotionnelle est composé par Campanelli et réalisée par  l’orchestre symphonique de Budapest.

Links & Sources

 

Galerie

Frame 18

Frame 18

Frame 20

Frame 20

Frame 22

Frame 22

Frame 47

Frame 47

Frame 20

Frame 20

Frame 19

Frame 19

Frame 18

Frame 18

Frame 17

Frame 17

Frame 16

Frame 16

Frame 15

Frame 15

Frame 14

Frame 14

Frame 13

Frame 13

Frame 52

Frame 52

Frame 11

Frame 11

Frame 10

Frame 10

Frame 9

Frame 9

Frame 8

Frame 8

Frame 7

Frame 7

Frame 6

Frame 6

Frame 5

Frame 5

Frame 4

Frame 4

Frame 3

Frame 3

Frame 2

Frame 2

Frame 1

Frame 1

Revue de Presse

December 17 @ Italian Cultural Institute in Osaka, Japan

The documentary film Fukushima: A Nuclear Story is back in Japan. After the screening at the Italian Cultural Institute in Tokyo in the presence of the former Prime Minister Naoto Kan, the documentary film directed by Matteo Gagliardi and produced by Teatro Primo Studio will fly to Osaka for a free public screening at the Knowledge Theatre, organized by the

Read More

October 2 @ Berlin, Germany

2016-international-uranium-film-festival-the-atomic-age-film-festival

Fukushima: A Nuclear Story, which was awarded the prize for Best Documentary Feature at the Uranium Film Festival in Rio de Janeiro 2016, will be screening in Berlin, during the course of the German edition of the largest international festival dedicated to exploring the issues surrounding the use of nuclear energy. The documentary film will be presented in the German capital on

Read More

October 19 @ Days of Cinema

fukushima_palestina-modificata

Teatro Primo Studio- Film Beyond has the honor of participating, with Fukushima: A Nuclear Story, in Days of Cinema, the festival that has animated Palestine these last three years. The films that participate in the festival and that come from every corner of the earth become a token of the international solidarity attributed to this afflicted and suffering land: for this reason, we are

Read More

Crédits

footer-fotoProduction: Teatro Primo Studio – Film Beyond
Directeur: Matteo Gagliardi
Scenario: Christine Reinhold, Matteo Gagliardi, Pio d’Emilia
Vaguement basé sur le libre: “Tsunami Nucleare” par Pio d’Emilia
Rapporté par: Willem Dafoe
Producteur exécutif: Christine Reinhold,
René Bourdages, Matteo Gagliardi
Montage et supervision post-production: Matteo Gagliardi
Assistant au montage: Christine Reinhold
Manga Artworks: Ilaria Gelli, Nicola Ronci
(Académie Européen de Manga)
Operateur Camera: Guillaume Bression, Pio d’Emilia
Directeur de la photographie: Guillaume Bression
Avec la collaboration de Sky avec les materiaux journalistiques
Images d’archives fournies par: NHK, Greenpeace
Voix: Hal Yamanouchi, Luca Sandri,
Rachel Roberts, Chuk Rolando
Music: Fabrizio Campanelli
Music additionnel: Enrico Goldoni
Music Effectué par: l’Orchestrela de la Symphonie de Budapest
effectué par Enrico Goldoni
Concepteur sonore et mélange sonore: Giorgio Vita Levi
Effet visuel spécial: Xavier Corbeau, Francesco Surace,
Giovanni De Laurentis, Leonardo Paolini, Antonio Pepe
Assistant post-production: Monier G. Quartararo
Photos par: Pierpaolo Mittica, Kenji Higuchi
Assistant de production: Marta Gara
Traduction Ita-Ang: Francesca Morgante
Traduction Ita – Jap: Ito Itaru, Pio d’Emilia
Consultant Scientifique: Marco Casolino
Durée: 84′ / 56′
Aspect: 2 :35 Son: Dolby 5.1 Couleur: Couleur
Langues: Ita/Ang/Jap Sous-titres: Ang / Ita
Origine: Italie

 

Accademia Manga
Sky
Teatro Primo Studio
Elevado
Sky

Contacts

 

Production

Teatro Primo Studio – Film Beyond
Via G. Watt, 5 Milan / ITALY
T. +39 028139672 M. +39 3357112324
info@teatroprimostudio.it
www.teatroprimostudio.it

Ventes Internationales

Jan Rofekamp
Films Transit International Inc.
21 Place Epernay
Ville Lorraine Quebec,
Canada J6Z 4K9
T: +1 (514) 844 3358
jan@filmstransit.com